Photo Club de la chasse et de la nature : l'art de vivre cynégétique

Club de la chasse et de la nature : l'art de vivre cynégétique

Autrefois pratiquée par nécessité, la chasse est devenue l'un des passe-temps favoris des Français. Loin d'être une pratique barbare, c'est avant tout un sport noble qui nécessite un respect envers la nature. Un passionné de la nature et de la chasse a su défendre ces idées en créant une Fondation à cet effet.

Un amour infini envers la biodiversité animale

La chasse tient une place fondamentale au sein de l'association François Sommer. C'est d'ailleurs ce qui a motivé sa création en 1964 par les époux François et Jacqueline Sommer. Tous les deux amoureux de cette pratique, ils réhabilitent un vaste terrain et un ancien hôtel pour devenir un parc protégé.

Amateur de grandes aventures et de chasse, François Sommer découvre la merveilleuse faune sauvage d'Afrique dans les années trente. Là, il découvre la barbarie et la torture endurées par les animaux du fait du braconnage. En revenant dans les Ardennes, il décide de redonner vie au domaine de Belval.

En quelques années seulement, il a réussi à donner un habitat naturel et protégé à des animaux sauvages. Dans la pratique rationnelle et raisonnée de la chasse, il défend ardemment des valeurs qui inculquent le respect et l‘amour de la biodiversité. Et c'est cet art de vivre que la fondation enseigne à toutes les générations à l'aide de diverses formations.

Un art de vivre particulier

Dans le territoire de Belval, la bonne gestion de la faune sauvage permet aux chasseurs d'apprécier la chasse. Dans le respect des règlements, l'association oeuvre pour que tout un chacun puisse jouir de cette pratique. Tout en considérant la survie des espèces sauvages, les gens peuvent bénéficier d'un moment de partage en toute convivialité.

Les relations humaines, le respect et la connaissance de la biodiversité, mais aussi l'amour de la nature font en sorte de regrouper les gens de tout horizon dans cet endroit. Passionnés ou tout simplement pour s'échapper de la frustration de la vie quotidienne, ce sont ces points communs qui réunissent les habitués du club.

Dans cet endroit, la préservation et la valorisation du gibier se traduit par chasser dans les règles de l'art. Il faut faire en sorte de protéger et de perpétuer la vie animale et son habitat. La chasse intensive et tout ce qui pourrait perturber l'équilibre agro-sylvo-cynégétique sont interdits dans les locaux.

Un engagement au service de la nature

Tous ceux qui chassent dans le domaine s'engagent à respecter les valeurs protégées par le club de la chasse et de la nature.

C'est pourquoi, les activités du club de la chasse et de la nature (http://www.clubchassenature.blog) tendent à sensibiliser et à responsabiliser autrui. Avec ses divers pôles en mis en place : le pôle Culture, le pôle Nature et le pôle Refléxion, le club œuvre dans la protection de la faune sauvage et vulgarise l'importance de la chasse responsable.